Promo !

COSTUS MARIN 20g

5,00 4,00

Le costus indien a de nombreux bienfaits : -Il peut traiter pharyngite et l’inflammation du palais mou . -Peut également être utilisé pour soigner les amygdales . – Nettoyer et d’expulser les microbes . – la réduction du taux de glycémie dans le sang.. -Aide à baisser la pression artérielle . – Diminuer le taux du cholestérol . – et a une propriété activer Alddorh de sang bénéficier de l’utilisation d’hormones et les glandes et tranche indien peut être utilisé dans le but de traiter les problèmes qui peuvent survenir au niveau des sinus. -En cas de déséquilibre hormonal chez les femmes, le costus indien aide à retrouver cet équilibre , quelque soit le taux très bas ou très haut . -Aide à revitaliser l’organisme en général et peut également calmer les nerfs. – Baisser le taux de cholestérol dans le sang . – Stimuler les faiblesses sexuelle et augmenter la libido chez les hommes et les femmes . -Aide à purifier le sang . -Traiter les problèmes urinaires.

Description

Autres bienfaits:  -Bénéfique pour l’expulsion des gaz de l’organisme. -Stimuler le pancréas . – Utile pour le cas d’inflammation du foie ou des reins . -Peut également éliminer les rhumes si on l’utilise comme encens . – Agrandir et élargir les veines -En cas de problèmes qui peuvent survenir au niveau des articulations -En cas inflammation du foie ou des reins . Le costus indien est utilisé depuis l’antiquité en particulier pour les problèmes qui se posent au niveau de l’appareil reproducteur et en cas de stérilité et faiblesse etc…. Dans certains cas le costus indien peut aussi traiter le syphilis , purifier le sang et traiter le psoriasis , l’alopécie , et certaines maladies des cheveux en plus le costus peut soigner la constipation , la bronchite , traitement du choléra et l’inflammation de l’œil ainsi que le cancer de la bouche . ‘après Anas le Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: “Certes, les modèles avec lesquels vous vous traitez sont El-Hidjama et le costus maritime”.Rapporté par El-Boukhari et Mouslim dans leurs Sahih. Il ajoute que ” le prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) considère le costus comme modèle à être utilisé en tant que traitement médical, vu ses nombreux bénéfices. Ainsi, cette plante est avantageuse pour l’hémiplégie (paralysie de la moitié du corps) et le poison du serpent. Elle guérit le rhume par l’inclination sur sa vapeur pour la sentir. Alors que son onction semble efficace pour les douleurs du dos”.

Usage interne : -Mélanger costus moulu et eau puis le boire pour traiter les fusions du caillot, règles, fécondation, maladies urinaires, maladies de foie, des reins et de l’appareil digestif, cancer de la bouche, bon pour le cerveau, insuffisance sexuelle, immunité, diahrée et douleurs arés accouchement, donne de l’appétit, active le métabolisme général, contre la sorcellerie, la pleurésie et maladie des poumons. -Inspirer une quantité de costus moulu par les maladies de l’appareil respiratoire, asthme, tuberculose, inflammation de l’angine et de la gorge, fièvre Usage externe : -Costus dans de l’huile d’olive pendant 15 jours pour une pommade pour tous types de massages -Mélanger avec de l’eau et du miel et laisser fermenter pour une compresse pour tous type de brûlures, blessures et tous problèmes de visage -Prendre un bain avec de l’eau mélangé à du costus pour tuer les bactéries et les microbes attachés au corps et surtout dans les endroits tels que sous les bras ou entre les cuisses Les miracles de la Sunna prophétique dans la curation par le Costus maritime

Par le Dr. Mohamed Nizar Ed-dakar

Selon Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète Mohamed :saws a dit: “Ne torturez pas vos enfants avec El-Ghamz et ayez recours au costus”. Rapporté par El-Boukhari. Et d’après Djâber, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète Mohamed :saws a dit: “N’importe quelle femme dont l’enfant souffre de Oudhra ou d’un mal de tête, n’a qu’à prendre un costus, le gratter avec de l’eau puis le lui fait priser”. Raconté par Ahmed et As’hâb El-Sounane.

Et, selon Abdou Allah Ibn Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, le Messager de Dieu :saws a dit: “Le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a saigné et s’est instillé”. (Rapporté par El-Boukhari et Mouslem. (La traduction du Hadith)

Aussi, selon Ibn Abbas, le Prophète :saws a dit: “Certes, le mieux est que vous vous remédiez avec Al-Sou’oût”. ( Al-Sou’oût: aspirer par le nez). Raconté par El-Thermidi.

De même, ont raconté El-Cheikhanes de Djabêr :rara que le Prophète Mohamed :saws s’est présenté chez A’aîcha :rar, qui recevait un gosse souffrant d’un écoulement nasal. Le Prophète :saws a dit: “Qu’est ce que c’est ?”. Alors, A’aîcha répondît: “C’est El-Oudhra”. Le Prophète :saws dit: “Malheur à vous! Ne donnez pas la mort à vos enfants. N’importe quelle femme dont l’enfant souffre d’El-Oudhra ou d’un mal de tête, n’a qu’à prendre un costus indien, le gratter puis, le lui fait priser”. Ainsi, A’aîcha :rar a exécuté et l’enfant a guéri.

De même, dans un autre récit rapporté par El-Boukhari, selon Oum Kaîs Mohssine qui raconte d’avoir entendu le Messager d’ :allah :saws dire: “Ayez recours à cet aloès indien, car il contient sept remèdes : en instillation contre El-Oudhra et guérissant la pleurésie”. (L’aloès indien: El-Oud El-Hindi). (La pleurésie: l’inflammation de la plèvre avec ou sans présence de liquide. La plèvre se divise en deux feuillets l’un qui recouvre les poumons et l’autre les sépare de la cavité thoracique. En cas de présence de liquide, ce dernier est situé entre les deux feuillets décrits). (Il veut dire par aloès indien: El-Kist).

Dans cette optique, Ibn Hidjr a dit dans le livre Fat’h El-Bâri: Al-Sou’oût est ce qui est instillé dans le nez pour se soigner. Dans son propos : “Ista’îît” (en français: priser ou bien instiller) veut dire, utilise Al-Sou’oût. Autrement dit, le malade s’allonge sur son dos et décline sa tête vers l’arrière. On lui instille dans le nez des gouttes d’eau ou d’huile contenant un antidote pour extraire ce qu’il y’a comme mal dans le pharynx par l’éternuement. El-Oudhra quant à elle, est l’atteinte du rhinopharynx : écoulement nasal, douleur de la gorge qui est rouge, inflammée et pouvant même saigner. L’ensemble des gens l’appelle “Banê’t El-Oudhoun”.

En médecine, cette interprétation correspond aux différentes maladies de la gorge qui s’accompagnent d’une congestion sanguine, qu’il s’agit d’une angine ou d’une pharyngite. A vrai dire, les femmes de la Médina ainsi que nos femmes d’aujourd’hui, traitaient El-Oudhra en se servant des doigts pour gratter la gorge, et d’un filé de haillon qu’elles font pénétrer dans le nez du malade et avec lequel elles transpercent le pharynx inflammé qui par la suite, éclate de sang.

Parmi les indications du Prophète :saws dans cet usage, il a mis l’accent sur la nécessité d’éviter ce genre d’erreur dans certains traitements populaires qui ne s’appuient pas sur des bases scientifiques. Il a interdit aux femmes de faire recours à cette traumatique curation souvent nocive, en leur offrant un traitement idéal entrant dans ce cas; l’utilisation du costus. Dans son hadith: “….et youlad de la pleurésie” qui veut dire: donner à boire au malade à travers l’une des deux extrémités de la bouche. Car, c’est un procédé que nous montre le Messager d’ :allah :saws pour faire parvenir le médicament au souffrant quand il ne peut pas s’asseoir ou, ne peut prendre seul son médicament et ou, lorsqu’il souffre d’une douleur atroce.

De même, il a été mentionné d’après Ibn Abbas :rara que le Prophète :saws a dit:” Le mieux est que vous vous soignez avec El-Loudoud, Al-Sou’oût, El-Hijama et la marche”. Rapporté par El-Thérmidi. NB: El-Hijama: En anglais la “cupping therapy”, et en français, la “ventouse” qui veut dire en médecine: petit récipient de verre dont l’orifice est moins large que le fond et qui produit une aspiration du sang à la surface de la peau, grâce au vide créé dans son enceinte par la combustion d’un morceau de coton. A propos d’El-Loudoud, il s’agit de donner à boire à une personne par l’une des extrémités de la bouche. En outre, Zeid Ibn Arkam a raconté que Le Prophète :saws a dit: “Soignez-vous de la pleurésie avec le costus maritime et l’huile”. Rapporté par El-Thérmidi.

Ce produit est adapté pour les djinns et sorcelleries développant la stérilité et bloquant la fertilité.

Conditionnement pour 20 g

Informations complémentaires

Poids 0.25 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “COSTUS MARIN 20g”