Le waswas outils des djinns

Le lien entre les djinns et les pensées

 

Les djinns influencent le malade par le waswas (par les pensées) et la sorcellerie change l’état mental de la personne. Par exemple, elle se sentira triste, déprimée ou en colère sans raison apparente.
Les djinns utilisent aussi vos émotions et douleurs du passé pour les accentuer et vous faire souffrir. Ils se serviront du waswas afin d’amplifier vos souffrances, vous poussant ainsi à des comportements extrêmes: isolement, énervement, grande tristesse, mélancolie, etc.

Il y a deux types de pensées auxquelles il faut faire attention: les pensées inutiles (sur les choses du passé que l’on ne peut plus changer par ex) et les pensées destructives et négatives (l’envie, l’avarice etc) car ses pensées nous fatiguent et peuvent être amplifiées par les djinns.
Le «pouvoir» des djinns et de la sorcellerie diminue considérablement, à partir du moment où ils sont démasqués.
Trop de frères et sœurs atteints par les maux mystiques, baissent les bras par lassitude, par peur ou tout simplement par ignorance.
Pour le patient: ne venez pas en roquia comme si vous veniez faire une opération chirurgicale, en attendant que le raqui fasse tout le nécessaire, alors que l’une des clés de votre guérison est votre aptitude à lutter.
Et, il est bien connu que la meilleure défense est l’attaque.
Comment ? Le mental tient une grande place dans le processus de guérison. Plus la personne touchée a un mental fort, moins la sorcellerie et les djinns auront de pouvoir sur elle. Voici quelques clés qui pourront vous aider in sha Allah dans le combat mental contre les djinns. 

Vaincre les djinns dans le rêve

 

C’est simple…pour nous ce n’est qu’un rêve mais pour eux c’est la réalité.

Lors du sommeil, certains djinns essayent de profiter de la personne de différentes manières:  pour lui faire peur, la bloquer (paralysie du sommeil), lui donner des informations, profiter sexuellement (rêves érotiques). C’est une situation intermédiaire entre notre  monde et leur monde. A l’image d’un pont qui relie deux villes voisines. Sur ce pont qui est le rêve, le djinn peut profiter de nous, mais bonne nouvelle…on peut aussi l’attaquer lors de ce moment !

Si pendant votre période de rêve vous arrivez à vous souvenir que  vous êtes dans un rêve et bien il faut l’attaquer, si vous éliminez  le djinn dans le rêve et bien, il sera détruit pour de vrai. Si par exemple vous rêvez d’être poursuivi, et que vous arrêter de courir, pour à votre tour attaquer ce qui vous court après, vous devez l’attraper, l’étouffer, prendre une arme tout ce que vous pouvez pour l’attaquer,  ensuite vous récitez le Coran tout en montrant votre détermination, il est important de sentir que l’on est plus puissant que lui, car Allah nous a choisi parmi toutes les créatures  “Je vais établir sur la terre un Khalifa” S2V30

A ce moment là,  vous allez prendre le dessus sur lui et l’éliminer.

Il est important de demander avant de dormir, le soutien d’Allah, vous pouvez déclencher le processus de rêve en invocant Allah après les prières ou avant de dormir, récitez plusieurs fois avec détermination, le verset suivant :  

  • أَيْنَ مَا تَكُونُوا يَأْتِ بِكُمُ اللَّهُ جَمِيعًا ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

  •  «”aynama takunuya-“ti bikumu Allahu jami’an “inna Allaha ‘ala kulli shay-“in qadir/ 
  • Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous à Lui. En vérité, Allah est omnipotent» S2V14

Quelques techniques de persuasion

 

Quant aux pensées, elles peuvent devenir obsessionnelles. Le comble est quand deux personnes ayant chacun un djinn se rencontrent : toutes les réactions sont possibles, mais elles sont le plus souvent négatives car les djinns ressentent souvent leurs semblables comme une gêne, comme s’ils ne voulaient pas partager leur territoire. Cela peut arriver aux bagarres physiques entre djinns à travers des personnes possédées. La grande découverte est qu’il s’agit d’une lame à double tranchant : autant le djinn peut transmettre à la personne ses pensées et ses émotions, autant cette personne peut faire de même. Elle doit en premier lieu reconnaître les pensées et les émotions qui proviennent du djinn, en usant de logique et de bon sens. Dès qu’elle s’aperçoit que c’est le djinn qui l’influence, elle le contredit en pensant à ce qui est vrai ou s’efforçant de ressentir les émotions correctes. Par exemple, dans le cas du couple et du djinn amoureux, la femme se dit « Non, c’est mon mari, je l’aime, il est très bien avec moi, je ne veux pas le laisser pour personne au monde, je suis très heureuse avec lui, etc. » de façon à ne pas laisser le djinn placer un mot. Ceci affaiblit considérablement le djinn et fortifie la personne : elle s’est d’ailleurs débarrassée d’un des effets les plus gênants de la possession : les pensées et les émotions nuisibles. Ensuite, on contre-attaque : sans attendre que le djinn nous transmette des émotions ou des pensées, nous lui envoyons les nôtres. D’abord en lisant le Coran, nous nous efforçons d’y plonger avec nos pensées et nos émotions de façon à les lui imposer. En baignant au maximum dans l’ambiance de la religion nous l’y plongeons aussi. Ensuite, il est souvent très efficace que le malade prenne un temps pour prêcher le djinn. Un bon moment est avant de dormir, car le djinn est bien réveillé et on est dans le calme. La démarche à suivre est celle exposée au chapitre suivant. Commencez à parler d’Allah, et ressentez que vous devez avoir un amour, une reconnaissance, une confiance et une soumission illimitées à Allah. Pensez cela jusqu’à le lui faire admettre et jusqu’à ce qu’il le pense autant que vous. Puis parlez de l’islam, et pensez clairement qu’il n’y a aucune ambiguïté et aucun doute possible au fait que l’islam soit la vérité. Pensez ensuite que tout l’intérêt de tout homme et djinn est en suivant au maximum l’islam et que tout intérêt « contradictoire » avec l’islam n’est qu’illusion et n’est pas un réel intérêt. Pensez cela très fort de façon à éliminer tous les prétextes du djinn à ne pas suivre l’islam. Pensez ensuite très fort que le djinn commet une erreur en restant en vous. Pensez pour lui que pour réussir sa vie il doit vous quitter, et éliminez-lui tout désir de rester en vous. Pensez ensuite très fort qu’il doit partir à l’instant même. Prenez la décision pour lui et ne lui laissez aucune alternative. Cette méthode est très puissante et très efficace. Seulement elle dépend de vous ! Si vous doutez des affirmations précédentes, si vous ne les assumez pas, le cinéma que vous ferez sera dans effet sur le djinn. D’ailleurs, votre pleine adhésion à ces affirmations est plus importante pour vous que celle du djinn et que votre guérison même. Et si votre maladie a servi à adhérer à ces affirmations ou à fortifier votre adhésion, c’est un bienfait énorme.


Si ça tu as aimé, je t'invite à lire cet article...

Comments are closed.